Wishlist de Noël 2016 – Jeu

Aujourd’hui c’est un article un peu différent que je partage avec vous.

J’ai découvert le site Berceau magique il y a peu, via le blog de DeboBrico.

Ce site, que j’ai parcouru propose une large et belle sélection d’articles pour les mamans mais surtout les enfants.

Et, en ce moment, il propose un jeu que j’ai trouvé très sympa, et c’est donc pour ça que j’y participe.

Les règles ?
Je fais une wishlist d’articles de leur site, que je partage avec vous, comme d’autres blogueuses.
Vous commentez ici, ou sur ma page Facebook, pour me dire l’article de ma wishlist que vous préférez.
Et là, le truc de fou, il y a un tirage au sort, et la blogueuse tirée remporte sa sélection ET un des lecteurs qui ont commenté sa publication, son article préféré.
Sympa comme jeu, on ne perd rien à essayer, et j’ai longuement hésité pour la wishlist parce qu’il y a pas mal de jolies choses.
On peut notamment y trouver des jeux de la marque Djeco, que j’affectionne particulièrement. Un tas de jouets en bois…

Voilà donc ma wishlist :

wishlist-noel-blogueuses

  • Un tipi pour créer un coin lecture aux enfants,
  • Une peluche Loup géante pour la grande qui en adore les livres,
  • Le jeu Banquise ‘little coopération » dont je parle ici,
  • Un piano pour que bébé puisse découvrir un peu plus la musique,
  • Un garage pour le grand qui joue déjà énormément aux trains avec son circuit, mais qui n’a pas encore de garage pour ses nombreuses voitures.

 

N’oubliez pas de me dire en commentaire votre article préféré en commentaire, et faites vite, ça finit dimanche 😉
Si on croise tous les doigts on aura peut-être un peu de chance, en cette période d’avant Noël ^^

 

 

 

Publicités

Playlist bébé #1

Avant d’avoir bébé je connaissais tout un tas de comptines et chansons pour enfant, travail oblige. Mes années avec les maternelles y sont pour quelque chose.

Mais en me penchant à nouveau dessus bébé grandissant, en voulant lui chanter de nouvelles chansons, je me suis rendue compte que je connaissais souvent les débuts mais pas la fin.
En les cherchant sur Youtube pour les apprendre dans leur totalité, j’ai vite déchanté au vu des paroles de certaines.

Exemple avec la chanson « Il était un petit navire » :

Il était un petit navire {x2}
Qui n’avait ja-ja-jamais navigué {x2}
Ohé ! Ohé !

Ohé ! Ohé ! Matelot, Matelot navigue sur les flots
Ohé ! Ohé ! Matelot, Matelot navigue sur les flots

Il partit pour un long voyage {x2}
Sur la mer Mé-Mé-Méditerranée {x2}
Ohé ! Ohé !

Au bout de cinq à six semaines,
Les vivres vin-vin-vinrent à manquer / Ohé ! Ohé !

On tira à la courte paille,
Pour savoir qui-qui-qui serait mangé, / Ohé ! Ohé !

Le sort tomba sur le plus jeune,
Qui n’avait ja-ja-jamais navigué / Ohé ! Ohé !

On cherche alors à quelle sauce,
Le pauvre enfant-fant-fant sera mangé, / Ohé ! Ohé !

L’un voulait qu’on le mit à frire,
L’autre voulait-lait-lait le fricasser, / Ohé ! Ohé !

Pendant qu’ainsi l’on délibère,
Il monte en haut-haut-haut du grand hunier, / Ohé ! Ohé !

Il fait au ciel une prière
Interrogeant-geant-geant l’immensité, / Ohé ! Ohé !

Mais regardant la mer entière,
Il vit des flots-flots-flots de tous côtés, /Ohé ! Ohé !

Oh ! Sainte Vierge ma patronne,
Cria le pau-pau-pauvre infortuné, / Ohé ! Ohé !
Si j’ai péché, vite pardonne,
Empêche-les-les de-de me manger, / Ohé ! Ohé !

Au même instant un grand miracle,
Pour l’enfant fut-fut-fut réalisé, / Ohé ! Ohé !

Des p’tits poissons dans le navire,
Sautèrent par-par-par et par milliers, / Ohé ! Ohé !

On les prit, on les mit à frire,
Le jeune mou-mou-mousse fut sauvé, / Ohé ! Ohé !

Si cette histoire vous amuse,
Nous allons la-la-la recommencer, / Ohé ! Ohé !

Hum, hum… Vous comprendrez sûrement que je n’ai pas eu envie de lui chanter une chanson parlant de cannibalisme…

Et quand on regarde de plus près, il y en a énormément qui à la base n’étaient pas des chansons pour enfants et le sont devenus au fil des siècles, et ont une morale plus que douteuse.

En voici un autre exemple avec « Vive la rose, mon ami me délaisse » qui initialement était une chanson d’amour et où la narratrice se réjouit de la mort possible de la nouvelle conquête de son amour…; qu’on trouve pourtant dans les playlists de comptines sur Youtube.

Mon ami me délaisse
Ô gué, vive la rose

Je ne sais pas pourquoi
Vive la rose et le lilas

Il va-t-en voir une autre
Ô gué, vive la rose

Qui est plus riche que moi
Vive la rose et le lilas

On dit qu’elle est plus belle
Ô gué, vive la rose

Je n’en disconviens pas
Vive la rose et le lilas

On dit qu’elle est malade
Ô gué, vive la rose

Peut-être qu’elle en mourra
Vive la rose et le lilas

Mais si elle meurt dimanche
Ô gué, vive la rose

Lundi on l’enterrera
Vive la rose et le lilas

Mardi, reviendra me voir
Ô gué, vive la rose

Mais je n’en voudrai pas
Vive la rose et le lilas

Allez une dernière pour la route, même s’il y en a pleiiiin d’autres : « la mère Michel », où le compère ne veut pas lui rendre son chat sans un échange, et la mère Michel qui propose un baiser comme si ça devait être une monnaie d’échange…

C’est la mère Michel qui a perdu son chat
Qui crie par la fenêtre à qui le lui rendra.
C’est le père Lustucru qui lui a répondu :
Allez, la mère Michel, vot’ chat n’est pas perdu

Refrain
Sur l’air du tralalala (bis),
Sur l’air du tradéridéra,
Et tralala.

C’est la mère Michel qui lui a demandé :
Mon chat n’est pas perdu, vous l’avez donc trouvé ?
Et l’compère Lustucru qui lui a répondu :
Donnez une récompense, il vous sera rendu.

Refrain

Et la mère Michel lui dit : C’est décidé,
Si vous rendez mon chat, vous aurez un baiser.
Et l’compère Lustucru, qui n’en a pas voulu,
Lui dit : « Pour un lapin votre chat est vendu ! »

Refrain (x 2)

Après m’être donc posée la question des valeurs que je voulais transmettre à bébé y compris par le biais de chansons à écouter, je me suis mise en quête de chansons.

Et voici une petite sélection de cinq chansons parmi celles qu’il écoute actuellement sur le poste dont on a fait l’acquisition il y a peu.
Quand il veut mettre de la musique, il prend le poste seul dans la bibliothèque et demande à le brancher, et après un ou deux jours de bidouille, il gère seul les boutons et les changements.

  • « Nestor l’alligator » de Pierre Lozère, que j’ai découvert il y a quelques années grâce à une collègue qui passait régulièrement certaines de ses chansons à notre groupe de CP à l’époque, qui adoraient.
  • « Sous la douche » de Pierre Lozère, que bébé adore aussi. Comme pour la première quelques gestes qu’il aime répéter en dansant.
  • « Ainsi font font font les petites marionnettes », LA chanson de bébé. J’avais pris l’habitude de lui chanter plus petit pour le bercer et l’endormir. Quand je ne la chantais pas il me la réclamait à coup sur en en faisant les gestes.
    Il a toujours plaisir à l’écouter même si on peut enfin en chanter d’autres.
  • Ah les crocodiles, une autre chanson qu’il aime écouter et signer en même temps.
  • Pirouette, cacahuète, autre chanson qu’il apprécie beaucoup même si celle là est l’une des rares où on ne fait aucun geste.
    Voilà quelques idées.
    Et vous ? Vos enfants écoutent quoi en ce moment ?

 

Jouet fille ou jouet garçon ? – Coup de gueule

Noël est maintenant dans à peine plus d’un mois, et beaucoup de personnes ont commencé à acheter les cadeaux pour les enfants de leur entourage : enfants, filleuls, nièces et neveux, petits-enfants…

J’ai commencé aussi, et je suis déjà soûlée de voir toujours les mêmes rayons fille et garçon dans les magasins.
Toujours le même rose dans les rayons filles, toujours le même bleu dans les rayons garçon.

Un garçon n’aurait donc pas le droit de jouer à la poupée ? Une fille n’aurait donc pas le droit de jouer avec des véhicules de toute sorte ?

Est-ce vraiment les valeurs qu’on souhaite donner à nos enfants ? Les enfermer dans des cases, et ne pas les laisser libres de leurs loisirs.

Les inégalités entre femmes et hommes, dans la vie professionnelle, dans la vie personnelle, sont notre quotidien à tous.
Beaucoup s’en plaignent mais perpétuent ce sexisme à travers l’éducation donnée aux enfants.

Non, laisser un garçon jouer à la poupée ou au poupon ne fera de lui ni un « pd », ni une « tapette » comme je peux souvent lire.

Non, laisser une fille jouer à la voiture, à la bagarre, n’en fera ni une « camionneuse », ni une « goudou ».

Comme si de simples jouets pouvaient définir l’orientation sexuelle, qui soit dit en passant  ne regarderont qu’eux plus tard…

Cela fait deux jours de suite que dans la rue on appelle mon fils de bientôt deux ans ma puce. Pourtant il n’a pas vraiment le physique d’une fille (ce qui en soit ne me ferait ni chaud ni froid), mais oui, il tient dans ses bras un poupon habillé en rose, hérité d’une de ses cousines, dont il adore s’occuper et qu’il balade partout. Quand il n’a pas en plus le sac à main reine des neiges de sa soeur qu’il remplit de ses lego et autres jouets à emmener chez la nounou.

Voilà mon petit coup de gueule en cette période de l’année, laissons nos enfants tranquilles.

Je clos avec le petit partage d’images que j’affectionne particulièrement sur le sujet :

catalogueantisexistenoelmixcite31-4

Une autre :

jouet-garcon-fille

Et ma préférée :

img_9158

 

Et vous ? Etes vous autant exaspéré que moi ou ne vous êtes-vous jamais posé la question ?

Pour ceux et celles que ça intéresse, Oxybul est un des rares magasins qui ne distingue pas ses rayons par genre, mais plutôt par catégorie jeux d’éveil, de construction…
D’ailleurs, on peut voir dedans des photos de filles et de garçon jouer à la cuisine, au bricolage…
C’est un critère pour vous quand vous faites vos cadeaux ?

Salon baby – Bilan

Vous avez été quelques un(e)s à me demander un retour, que je m’empresse de publier aujourd’hui, pour ceux qui y vont demain à Paris (pour les autres il sera à Lille les 22 et 23 octobre et à Rennes les 5 et 6 novembre ).

J’ai donc été ce matin, invitée par le salon sur un créneau reservé aux blogueurs.

Mon bavardage a fait que je me suis vite laissée déborder en trainant un peu à chaque stand et s’il y a bien trois conseils que je vous dois donner c’est d’éviter d’y aller en après-midi, en poussette ou en prévoyant de manger sur place.

Bon sinon mis à part ça, beaucoup de grandes marques, connues et plus ou moins incontournables, mais quelques découvertes bien sympas avec des choses moins connues aussi.

En plus des stands de vendeurs, il y a quelques trucs sympas de proposés :

  • Un stand de la croix-rouge qui fait de la prévention et une petite animation autour des gestes de secours sur un bébé,

croix-rouge

  • Un stand de chant pré natal/maman enfant/massages… qui propose un atelier massage toutes les heures,

massage

  • Une animation chanson avec la « star » de la chanson Rémi que les plus petits apprécient bien.

remi

Dans les stands de ventes, j’ai pu voir :

  • Pas mal de marques de portes-bébés avec des monitrices faisant des démos de portes bébés et écharpe physio. Fermons juste les yeux sur l’ergobaby qui présentait le 360…
  • Pas mal de stands sur des produits bios, alimentaires ou non. Je me suis vue offrir pas mal d’échantillons de couches et quelques produits alimentaires dont je pourrais vous faire un retour.
  • Le stand squizz, gourde réutilisable qui m’intéresse pas mal et que je vais aussi pouvoir tester.
  • Un stand avec la création sur place de prénoms en bois avec des décos optionnelles (les deux plus grands seront contents d’avoir leur prénom sur la porte de leur chambre),
  • Un stand avec la création sur place de prénoms sur plaque en Plexiglas. C’est vendu pour la poussette ou le vélo mais je trouve ça kitch, ici ça sera pour le plus petit sur la porte de sa chambre.
  • Une marque très sympa, Méro Méro, toute jeune, qui a été lancée hier.
    Des produits à destination des parents actifs, avec un joli design et des produits à plusieurs emplois. Quand bébé grandit, on ne se retrouve pas avec plein d’affaire sur les bras, tout peut trouver un deuxième emploi.
  • Pas mal de stands mettant en avant les produits durables, qui me tentent bien, comme les langes/coussinets d’allaitement/serviettes hygiéniques lavables…

Bon, il y a aussi les plus grosses marques comme Doddie, Mam, Mustela… mais je ne me suis pas trop attardées sur ces stands.

Certaines marques sont malines et en plus d’avoir de gros stands savent comment y faire passer les gens.
Du coup, si vous êtes enceinte vous pouvez avoir un paquet de couches, des lingettes et des sacs à couches chez le stand Naty.

naty
Ils proposent également un espace à langer avec les produits fournis par la marque pour pouvoir changer bébé.
La marque Hipp propose en face de son stand des tables, avec micro-ondes, pour pouvoir nourrir bébé au moment du repas, avec possibilité de tester leurs produits avec des échantillons distribués.

hipp

Dans tous les cas n’hésitez pas à discuter avec les hôtes/hôtesses. Beaucoup sont rodé(e)s et ont un discours très par coeur mais certains stands plus petits sont tenus par les créateurs directement.. J’espère pouvoir concrétiser des partenariats avec certains et vous en re parleraient plus en détail très bientôt.
Pas mal distribuent des petits lots et échantillons, pour vous faire un avis.

Verdict : je voyais ça plus grand MAIS j’ai mis plus de 3h à en faire le tour. Beaucoup de trucs connus mais de très belles découvertes. Beaucoup de promos et de codes distribués donc ça peut valoir le coup pour certains produits.
La place n’est pas si chère et il y a encore quelques concours organisés un peu partout pour Rennes et Lille. Avec une copine, ça fait une petite sortie.

Et vous ? Y avez-vous été ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ?
Si non, envisagez vous d’y aller ?

Pour la rentrée je me mets au Bullet Journal

Comme dit ici, je fais partie de groupes sur Facebook, où j’échange avec d’autres blogueurs et blogueuses.
Dans certains, des défis sont organisés, où les membres votent un thème commun pour la rédaction d’un article.
Pur la première fois, je participe à celui du groupe L’envers du décor.
Explication détaillée du concept ici par la créatrice du groupe, qui tient le blog Surunpetitnuage.
Le thème commun ce mois de septembre est la rentrée.

Pour commencer, un peu d’histoire.
Le bullet journal ou BuJo a été initié par Ryder Caroll, un américain, directeur artistique.

Ca consiste en quoi ?
Réunir toute sa vie dans un carnet, généralement de format A5, pour l’organiser au mieux, mais aussi laisser libre court à sa créativité et réunir au même endroit toutes ses listes/envies/pensées…

Plusieurs énormément de manières de faire
Certains le font de manière minimaliste mais non moins créatives,
d’autres en font de réelles oeuvres d’art.

bujo6

Certains en ont un qui réunit tout, d’autres un perso, un pro… un qui sert d’agenda, un pour toutes les listes, notes, idées…

Pour ma part, je fais un peu un mix pour l’instant. Je faisais déjà ce système dans des cahiers, un perso et un pour le blog, sans connaître le nom et surtout l’engouement que beaucoup de gens ont pour.

Je préfère me faire mon propre trucs en glânant des idées ici et là pour certaines choses, mais pour ceux et celles que ça intéresse un lexique existe.

Vous pouvez trouver des méthodes ici ou encore .

Pour ma part, j’y mets un calendrier annuel, un mensuel, mais aussi mes listes de choses à faire, ma routine ménage, des citations, mes menus en prévision…
Chacun(e) y met vraiment ce qu’il y souhaite, et ce que j’apprécie le plus dans ce concept.

Pour l’inspiration, énormément d’idées sont partagées sur Pinterest, mais aussi sur des groupes Facebook.
Grosse préférence pour celui-ci.

Pour le matériel, là encore, libre choix de chacun. Beaucoup investissent dans des carnets faits pour, d’autres par minimalisme prennent un simple cahier. D’autres entre deux, prennent un cahier qu’ils customisent, rendant encore plus personnel leur BuJo.
Pour les achats, Hema, Action, Cultura… ou internet tout simplement, beaucoup de choix existe. Je n’ai pas encore fait le tour de tous mais Hema est pas mal fourni.
J’ai pour l’instant pris un carnet qui trainait, écris au stylo et colorie avec les crayons de couleur ou feutres des enfants :p mais je pense rapidement investir dans quelques petites choses repérées. Je partagerai cela avec vous, une fois les pages plus fournies.

Vous connaissiez ? Comment vous vous organisez au quotidien ?

Salon baby – Concours

Les 7, 8 et 9 octobre prochains aura lieu le salon Baby à Paris.

Le 8 aura lieu un créneau réservé aux blogueurs, pour lequel je suis invitée à participer.
J’avais hésité l’année dernière à y aller, vous imaginez donc que je suis ravie de pouvoir y participer cette année. C’est mon premier événement de blogueuse 😀
A cette occasion, j’ai la chance de pouvoir vous faire remporter dix places! Je lance donc un concours, où il y aura dix personnes sélectionnées 😀

Pour ceux qui ne pourraient pas venir sur Paris, ou ne sont pas disponibles à ces dates là, il y aura également un salon à Lille les 22 et 23 octobre, et un à Rennes les 5 et 6 novembre. Les places remportées seront valables sur le salon de votre choix.

Mais avant de vous donner les modalités du concours, une petite description du salon.
Il existe depuis 1997, et réunit des exposants dans tous les domaines concernant la femme enceinte, le bébé et les jeunes parents. Notamment : la puériculture, la santé, le soin, les jeux d’éveil et jouets, l’ameublement et la décoration…

Sur place, en plus des exposants, espace massage, espace change, Baby restaurant, coin allaitement, spectacles et animations.
Dans les animations proposées sur Paris par exemple :
– les ateliers parents-enfants (danse, éveil musical, massage, chant prénatal, chant maman-bébé),
– un stand photo,
– une plaine de jeux,
– une leçon de massage,
– un espace innovation où les parents ou futurs parents peuvent voter,
– un spectacle par Rémi (pour ceux qui connaissent ses livres de comptines signés).

Depuis 2009, ils proposent également un coin appelé « carré nature » qui m’intéresse tout particulièrement avec une sélection de produits, gestes et concepts respectueux de l’environnement. On peut y retrouver des produits naturels et bio, issus du commerce équitable ou propice au dévéloppement durable.

Tout est fait pour un salon ludique et pédagogique. Et beaucoup de choses à découvrir.

Alors ? Envie d’aller y faire un tour ?

Pour participer au concours et tenter de remporter votre place, seulement deux règles :
– commenter l’article en indiquant votre participation,
– et aimer la page Facebook si ce n’est pas déjà fait (Si votre pseudo FacebookFacebook est différent de votre nom, n’oubliez pas de le mettre dans votre commentaire).

Le concours commence dès à présent, et finira le samedi 17 septembre 2016 à 18h. Un tirage au sort aura alors lieu pour désigner les dix gagnants.
Il est réservé à toute personne physique et majeure résidant en France métropolitaine.
Les résultats seront donnés sur le blog ainsi que sur la page Facebook à 21h.

Bonne chance à tous et à toutes !

Mes indispensables pour cet été

Il y a quelques temps j’ai rejoins un groupe Facebook, le défi des blogueuses, où j’échange avec d’autres blogueuses. Sur ce groupe a été lancé l’idée de faire un article sur un thème commun.

Le premier est, vous l’avez deviné vu le titre, les indispensables pour l’été.

Je les partage donc avec vous aujourd’hui:

  • mon vélo : j’essaie d’en faire un maximum pendant l’année, seule en allant au travail, ou avec bébé depuis qu’on a acheté un porte bébé qui nous convient; mais l’été est vraiment la période idéale. Cette année, le loulou de 6 ans a eu son premier VTT avec vitesses, et les enfants roulant vraiment mieux et sur de plus longues distances, on a pu multiplié les balades : sur les bords de Loire, en forêt avec des pique-niques dans les sacs à dos…

 

  • une bonne série : toute la journée la télé est quasi, pas du tout allumée, bébé oblige. Le soir, une fois bébé couché, pas toujours le courage de regarder un film ou plusieurs épisodes d’une série, le réveil étant réglé pour 5h. Les vacances c’est l’occasion de rattraper tous les épisodes en retard de Blacklist, Better Call Saul, Walking dead…

 

  • un maillot de bain : le temps fluctue beaucoup mais on a eu l’occasion plusieurs fois d’aller à la piscine, et cette fois avec bébé, qu’on trouvait trop jeune l’été dernier. Entre la piscine dans le jardin de papi et mamie, et la piscine municipale gros succès. Monsieur se met déjà sur le ventre en battant des pieds, et nage comme un chef.

 

  • mes baskets de running : après une période motivante où j’ai gardé la pêche pour aller courir trois fois par semaine, grosse traversée du désert, où malbouffe et flemme ont repris le dessus. L’été c’est aussi l’occasion de s’y remettre tranquillement. Pendant que bébé petit déjeune avec papa qui commence plus tard certains jours, le soir une fois bébé couché…

 

  • et pour finir, last but not least, mon ordinateur : et oui, qui dit plus de temps, qui dit plus de temps pour le blog. C’est l’occasion pour moi d’écrire tous les articles que j’ai en tête ^^

 

Et vous ? Quels sont vos indispensables pour l’été ?

Si ça vous dit, vous pouvez voir du côté des autres blogueuses pour découvrir les leurs 😀

Colourful-emy

Barbatrucs

Strass et citrons

Lov’in it

Be badass

Slowlifeisbeautiful