Peinture garantie sans tâche

Découvert sur Facebook, je partage avec vous cette activité que j’ai trouvé originale.
Peindre avec les doigts, sans se tâcher.
Bon en soi, quand on peint avec de la gouache ça part à la machine, donc rien de grave si bébé se tâche, mais j’ai trouvé cette approche marrante et changeante.

Temps de préparation : 5 minutes.

Tranche d’âge conseillée : quand on sent bébé intéressé, difficile de déterminer un âge.

Niveau de difficulté : 1/5.
Besoin de l’aide d’un adulte pour disposer la peinture et la pochette.

Vous avez besoin de :
– une feuille,
– peinture,
– une pochette plastique ,
– scotch.

img_8917

 

Disposer des gouttes de peinture de toutes les couleurs sur la feuille.

img_8918

Couper une pochette sur la longueur pour la dédoubler, et la mettre au dessus de la feuille sans appuyer sur la peinture.

img_8919

Mettre du scotch autour de la pochette pour la maintenir à la feuille et éviter qu’elle ne bouge.

img_8920

Et voilà, la préparation est finie. Bébé n’a plus qu’à appuyer à loisir, de la manière dont il le souhaite et ainsi découvrir les mélanges lorsque les couleurs se mêlent, ou juste étaler.

 

Et voici le résultat final ici pour le premier essai.

img_8925

 

Vous connaissiez ? Vous avez déjà essayé ?

Publicités

Cadre miroir

Les bébés adorent les miroirs, que ce soit pendant la phase où ils pensent voir un autre bébé, ou qu’ils se reconnaissent.

Je vous propose aujourd’hui un petit cadre à accrocher dans le coin jeu de bébé, ou dans la chambre d’un plus grand.

L’idée peut être utilisable aussi pour un cadre photo.

Temps de préparation : 30 minutes (plus le séchage).

Tranche d’âge conseillée : à partir de 5 ans.

Niveau de difficulté : 1/5.
Besoin de l’aide d’un adulte pour le traçage et le collage.

Vous avez besoin de :
– du carton épais (ici du carton d’emballage de meubles),
– un crayon à papier,
– un cutter ou une paire de grands ciseaux ,
– peinture, ici vert, rouge, orange et jaune,
– un pinceau,
– une règle,
– colle forte (glue ou pistolet à colle),
– trois miroirs incassables de forme différente ou pas, au choix.

Tracez dans votre carton un rectangle dans votre carton, et découpez le.

IMG_7268

Tracez au crayon à papier les contours des miroirs.

IMG_7269

Au crayon à papier encore, tracez des formes autour. Ici un cadre autour du carré, une fleur autour du rond et un cadre vagues autour du rectangle.

IMG_7270

Peignez le fond et les différentes formes.

IMG_7272

Collez les miroirs.

IMG_7273

Bébé ne m’en a pas laissé le temps mais je vous recommande de le vernir.

Perles HAMA

HAMA kézako ?

HAMA est une marque de perles chauffantes.

Des petites perles en plastiques colorées qu’on met sur les picots d’une base en plastique.

Une fois toutes les perles mises, on chauffe le tout en passant le fer à repasser dessus en ayant pris soin de mettre une feuille de papier sulfurisé entre les perles et le fer.

Plusieurs options sont possibles. Il existe des plaques préformées (animaux, lettres, formes géométriques…).

Pour ma part, je préfère partir d’une grande plaque carrée et inventer ou recopier un modèle original.

Quand on fouille un peu sur internet on trouve des modèles dans énormément de thèmes.

Cela permet à l’enfant d’apprendre à reproduire un modèle en distinguant les couleurs, en comptant, en repérant dans l’espace… Que du bon quoi ^^

On peut trouver perles et plaques dans les magasins comme Cultura, chez Ikea dans le rayon enfants ou plus simplement sur Amazon.

Ici en ce moment y en un à fond Pokémon, voici les dernières qu’on a faites :

Salamèche :

IMG_7258

Poussifleur :

IMG_7383

Quelques autres exemples avec des plaques préformées ou non :

Quelques exemples pour Noël :

Un mignon grimé pour Noël :

img_9753

Un mini sapin décoré :

img_9755

Un sucre d’orge :

img_9756

Celles-ci sont plutôt utilisables à partir de 5 ans, sachant qu’il faut de la minutie et de la patience et donc que les modèles les plus gros ou les plus complexes sont à privilégier avec les plus grands.

Sinon il existe un modèle de perles plus grosses.

Vous connaissiez ? Vous allez essayer ?

 

 

Vaisseau spatial Star Wars

Temps de préparation : 10 minutes (plus le séchage).

Tranche d’âge conseillée : à partir de 4 ans.

Niveau de difficulté : 2/5.
Besoin de l’aide d’un adulte pour les finitions et l’assemblage.

Vous avez besoin de :
– carton épais (emballage de meuble par exemple),
– un rouleau de papier toilette,
– un crayon à papier,
– une paire de ciseaux et/ou un cutter,
– colle (ici glue),
– un pinceau et de la peinture blanche, noire et rouge.

Prenez votre bout de carton et mettez dessus votre rouleau pour tracer tout autour au crayon à papier la forme suivante (cf photo 1).

13823349_581414038704571_282733584_n

Découpez la forme (cf photo 2).

13820899_581414072037901_350177951_n

Peignez le rouleau et la forme en blanc et laissez sécher (cf photo 3).

13823396_581414018704573_94553857_n

Découpez au cutter un rond dans le rouleau (cf photo 4).

13815095_581414015371240_1774089787_n

Collez le rouleau sur la forme (cf photo 5).

13553271_581414088704566_991319548_n

Tracez les traits de finition (cf photo 6).

13820859_581414112037897_826258465_n

Passez une couche de vernis acrylique au pinceau (optionnel).

Ici la 7 ans a suivi le modèle, le 5 ans a innové en en faisant un rouge :p

13819604_581414118704563_842073001_n

 

Puzzle

Cette fois je vous partage une idée géniale , que j’ai vu passer sur Facebook sous la forme d’une vidéo.

Comment fabriquer un puzzle, avec quasiment rien, de manière très rapide, et adaptable facilement aux plus petits.

Temps de préparation : 10 minutes.

Tranche d’âge conseillée : à partir de 5 ans pour la fabrication, avant pour le jeu.

Niveau de difficulté : 2/5.

Vous avez besoin de :
– bâtonnets de bois type esquimau (le nombre dépend de la taille de votre pochoir),
– un pochoir de la forme que vous souhaitez,
– un crayon à papier,
– un pinceau et de la peinture, ou des POSCA,                                                                                  – du vernis acrylique (optionnel).

Alignez vos bâtonnets les uns à côté des autres et disposez le pochoir par-dessus (cf photo 1).

IMG_7087

Tracez au crayon à papier la forme sur les bâtonnets (cf photo 2).

IMG_7088

Peignez au POSCA ou au pinceau (cf photo 3).

IMG_7090

Vous pouvez indiquez les numéros sur les bâtonnets selon l’âge de l’enfant (cf photo 4).

IMG_7091

Vous pouvez si vous voulez faire durer le jeu plus longtemps passez une couche fine de vernis acrylique au pinceau.

Un autre modèle au passage, ici on est plutôt animaux pour le moment :p

IMG_7142-1

Enjoy ^^

 

 

Pâte à modeler comestible

Quand on a des enfants, il y a certaines activités ou certains matériaux qui sont incontournables.

La pâte à modeler en fait partie.

Sauf que les marques ont beau essayer de nous rassurer, ils ne dévoilent pas la composition complète de leurs produits (Play Doh sur son site internet entre autres).

En cherchant un peu sur internet, on s’aperçoit que certains composants sont cracras.

Pas super de manière générale, encore plus quand les enfants sont dans la période je porte tout à la bouche…

Quoi de mieux que de faire sa pâte soi-même ?

Je partage avec vous la recette que j’utilise, qui n’a que des avantages. Entre autres : elle ne nécessite que des ingrédients qu’on a souvent déjà dans le placard, est rapide à faire, ne coûte quasi rien, ne nécessite pas de cuisson au four.


Vous aurez besoin de :

120g de farine,
120g de sel,
1 verre d’eau tiède,
un sachet de levure chimique (ou 10g de bicarbonate de soude),
une cuillère à soupe d’huile végétale (j’utilise pour ma part la classique huile de tournesol),
des colorants alimentaires.

On commence par mélanger les ingrédients secs dans une casserole, auxquels on ajoute ensuite la cuillère d’huile.

On porte la casserole à feu doux en ajoutant l’eau en filet, tout en mélangeant au fouet ou à la spatule.

img_7413

Comme une pâte à chou, la pâte va se décoller des bords. Quand elle l’est complètement elle est prête.

On divise la pâte en autant de couleurs qu’on veut faire, et on y ajoute quelques gouttes de colorants (trois quatre suffisent).


P’tite astuce pour que la couleur soit bien homogène : je farine mon plan de travail et pétris ma pâte comme une pâte à pizza.

img_7419

Et voilà, en cinq minutes de temps, une recette facile à faire avec les enfants si on le souhaite.

Elle se conserve bien en pot hermétique, et si jamais les enfants veulent la mélanger, ça sera rapide d’en refaire :p

Si vous avez des anciens pots de pâte industrielle, ça permet de les ranger par couleur par exemple.

img_7422

Mini-catapulte

Temps de préparation : 5 minutes.

Tranche d’âge conseillée : à partir de 3 ans.

Niveau de difficulté : 1/5.

Vous avez besoin de :
– six bâtonnets d’esquimau,
– quatre élastiques,
– un bouchon en plastique,
– de colle (de préférence pistolet à colle ou de la colle néoprène).

Réunir votre matériel, se composant de six bâtonnets d’esquimau et trois élastiques de bureau. (cf photo 1)

IMG_2095

Réunir quatre bâtonnets ensemble en les attachant de chaque côté avec un élastique.

Réunir les deux autres ensemble en les attachant d’un côté avec le dernier élastique. (cf photo 2)

IMG_2096

Ouvrir légèrement les deux bâtonnets et faire coulisser perpendiculairement les autres bâtonnets. (cf photo 3)

IMG_2097

Maintenir les bâtonnets dans cette position en les accrochant avec le dernier élastique en croix.

Et pour finir, fixer le bouchon de bouteille en bout de bâtonnet.

IMG_2099

Ici, la catapulte n’est pas décorée mais rien n’empêche de rajouter une pré étape décoration à la peinture ou au feutre avant l’assemblage.