Pancakes sucrés ou salés

Les pancakes contiennent en général pas mal d’ingrédients, pas tous top pour un bébé, surtout en début de diversification.

Du coup, à force de fouiner sur le net, j’ai testé plusieurs recettes et j’en ai trouvé une approuvée autant par bébé que par moi, et consommable autant en sucré qu’en salé.

Les ingrédients pour 7 petits pancakes environ (ou un pancake géant) natures :

  • 20g de farine de riz (ou tout autre type de farine selon que vous vouliez que ce soit avec ou sans gluten),
  • 20g de flocons d’avoine,
  • Deux cuillères à café de levure chimique,
  • Un blanc d’œuf,
  • 5cl de lait, pour ma part j’utilise principalement du lait maternel pour bébé, et du lait végétal pour moi, après c’est selon chacun

Mélangez le lait et le blanc d’œuf dans un bol, et les ingrédients secs dans un autre.

IMG_6211

Une fois les deux mélanges faits, rassembler et bien mélanger, et cuire dans une poêle légèrement huilée.

C’est aussi simple que ça.

Pour la version salée, j’incorpore à la préparation des légumes râpés (carottes, courgettes…), ou cuits à la vapeur et écrasés (potimarron, chou-fleur…), avec des épices (le mélange cumin-carotte est très apprécié par bébé).

Pour la version sucrée deux options. Pour bébé j’incorpore des fruits détaillés en morceaux dans la pâte. A la pomme et à la cannelle ici.

IMG_6215

Pour moi, je fais un topping avec un filet de sirop d’agave, et fruits frais, secs ou pralin selon mon humeur et ma gourmandise.

Dites moi si vous avez testé, et si vous avez aimé :p

Publicités

Piratatak

piratatak

– Tranche d’âge conseillée: A partir de 5 ans

– Nombre de joueurs : De 2 à 4 joueurs

– Durée d’une partie : De 10 à 20 minutes

– Prix moyen: 8.50€

Explication résumée :

Le jeu comprend 55 cartes dont 24 « bateau », 20 « pièces d’or », 8 « pirates », 3 « canons » et les règles de jeu dans plusieurs langues.
Le jeu est basé sur un principe simple de prime abord mais pouvant entraîner bon nombre de stratégies quand on prend le temps de réfléchir, ou qu’on joue régulièrement.
Il contient des cartes « bateau », exactement six de chaque couleur : rouge, bleu, vert ou jaune. Le premier joueur réussissant à assembler devant lui les six pièces de même couleur d’un bateau remporte la partie.
Pour ce faire les cartes sont mélangées et placées en pioche au milieu de la table. Les joueurs jouent à tour de rôle, en piochant autant de cartes qu’ils le souhaitent. Oui, c’est un des principes un peu perturbants la première fois, mais on s’arrête de piocher quand on le souhaite… ou qu’on tombe sur un pirate.
En effet, plusieurs possibilités :
– On tombe sur des pièces de bateau qu’on peut amasser dans le but de les reconstituer,
– On tombe sur des pièces d’or qu’on peut amasser dans le but d’acheter un bout de bateau à un copain, ou de s’en lester quand on tombe sur un pirate,
– On tombe sur un canon qui nous assure de pouvoir piocher en pouvant se défendre sans perte si on tombe sur un pirate,
– On tombe sur un pirate, et là si on n’a pas de pirate on doit remettre dans la pioche trois cartes au choix (savoir quelles cartes on jette fait aussi partie de la stratégie ^^)
L’intérêt est que les manières de se positionner au niveau stratégique sont multiples, il n’y a pas de bonne ou mauvaise manière de jouer. Chacun peut y trouver son compte, qu’on soit prudent ou téméraire, qu’on attaque ou qu’on se défende…
Les parties peuvent parfois être plutôt longues ou très rapides selon les parties et la chance qui a aussi sa part dans le jeu, ce qui fait qu’on ne peut jamais être assuré de gagner avant que la partie débute, et que le résultat d’une partie à l’autre n’est jamais le même. Les enfants ne se lassent pas.

Facilité de compréhension :

Les règles sont simples sans l’être. Les plus petits comme les plus grands peuvent être perturbés par le fonctionnement les premières parties. Mais tout le monde s’y fait très vite. Le facteur chance fait parfois qu’un joueur peu importe sa stratégie n’y arrive pas tout du long, ça peut être très décourageant pour un plus petit. On peut les aider en comptant avec les cartes pirates retournées dans la pioche le temps d’une manche pour les aider un peu quand ils pourraient piocher plus sans le faire d’eux-mêmes car un peu rebutés.

Durée de vie du jeu :

Le jeu vieillit bien. La boîte en forme de tiroir (marque de fabrique de cette marque) est pas mal pour la conservation du jeu mais aussi son transport.
C’est un jeu qui ne prend pas de place et peut facilement être emmené.
Au bout d’un moment on y joue un peu moins mais toujours de temps en temps. Le fait que chaque partie ne se ressemble pas joue.
Gros plus, le prix. Le genre de jeu durable qui devient un classique et ne coûte pas cher.

Si jamais, vous pouvez le trouver ici.

Il existe également une version où il faut reconstituer des châteaux, et où les pièces d’or laissent place à des diamants et les pirates à des sorcières entre autres, Diamonak.

img_9810

Conservation du lait maternel

On entend souvent tout et n’importe quoi concernant les temps de conservation du lait maternel, y compris malheureusement de « pros » qui ne sont absolument pas formés dans le domaine, ou de mamans allaitant elles-même trop précautionneuses.

La pseudo règles des 4, la fausse idée qu’on ne peut conserver du lait déjà donné pour le donner une seconde fois…

Ces fausses informations conduisent parfois des mamans à jeter leur lait, le même lait qu’elles auront eu tant de mal à tirer et qui est de l’or liquide.

Du coup, je vous propose ce petit tableau récapitulatif des temps de conservation.

conservation lait

Comme vous pouvez le voir sur l’image, la source est la LLL ou Leche League. Une association de soutien à l’allaitement, qui s’appuie sur des études scientifiques pour donner ces chiffres (on peut d’ailleurs trouver ces études et des textes explicatifs très complets sur le site pour les courageuses qui ont envie de se documenter sur le sujet).

N’hésitez pas à diffuser ce tableau (ou le lien de l’article) 😉

Clac clac

 

– Tranche d’âge conseillée: A partir de 4 ans

– Nombre de joueurs : De 2 à 6 joueurs

– Durée d’une partie : De 5 à 15 minutes

– Prix moyen: 25€

– Note générale: 8/10

Descriptif du jeu :

Le jeu du Clac Clac est un jeu alliant observation et rapidité.

Tout le monde joue en même temps ce qui donne parfois des situations drôles.

Explication résumée :

Le jeu comprend 36 disques en plastique aimantés avec des symboles en différentes couleurs, deux dés : un avec les symboles, un avec les couleurs et les règles du jeu.

Les joueurs lancent les deux dés à tour de rôle, obtenant ainsi un symbole et une couleur.

Les joueurs vont pouvoir tous en même temps essayer d’attraper les disques sur lesquels le symbole figure. Attention à ne pas se tromper sinon on doit reposer un disque.

En attrapant les disques, on forme une tour, les disques s’aimantant entre eux, en faisant le son « clac » d’ou le nom du jeu.

A la fin du jeu, celui qui a la tour la plus haute de disques gagne.

Parfois la partie jouée finit très vite. Sur chaque dé il y a une face blanche. Si l’on tombe dessus tous les symboles ou toutes les couleurs sont attrapables, ce qui accélère le jeu. Quand on tombe sur les deux face en même temps, on peut tout attraper à la fois.

L’intérêt est qu’il n’y a pas de tour et que les joueurs, jouant en même temps, sont stimulés dans la rapidité d’action. Parfois au moment où on va prendre un disque quelqu’un nous grille la priorité.

Pour les plus petits ou au début, il est tout à fait possible de faire une variante de règles et d’instaurer un système de tour pour que les enfants se familiarisent avec les symboles et/ou les couleurs sans être stressé par le temps ou la compétition.

Facilité de compréhension :

Dans l’ensemble les règles restent assez simples et les enfants comprennent vite le concept. Le temps de se familiariser avec les symboles et ils sont lancés.

Durée de vie du jeu : 

Le jeu vieillit bien. Le fait que les pièces soient en plastique aide. Les couleurs tiennent bien.

Au bout d’un moment on y joue un peu moins mais toujours de temps en temps. C’est typiquement le genre de jeu qu’on peut sortir quand on veut faire un jeu rapide, ou qu’on peut emmener en voyage ou en vacances. Transportable facilement, solide, qui ne craint pas l’eau ou le sable, dont les parties ne peuvent pas s’éterniser et aussi jouable avec un enfant de 4 ans qu’un enfant de 9 ans.

Petit bémol, le prix. Je trouve que ça reste cher pour un jeu de ce genre.

Si jamais, vous pouvez le trouver ici.

Piscine Montbauron Versailles (78)

dddd18_e44ce48bdae449529d9b94a9478c3a38

– Tranche d’âge conseillée: A partir de 6 mois

– Lieu: 7 rue Léon Gatin, Versailles

– Prix moyen: Pour les extérieurs : gratuit pour les moins de 4 ans, 4,60€ de 4 à 12 ans, 5,80€ pour les plus de 12 ans.
Environ 1€ de moins pour les Versaillais.

– Note générale: 8,1/10

Accueil et équipements : 9,5/10

Personnel agréable et disponible, que ce soit à l’accueil ou au niveau des bassins.

Horaires souples les mercredis, week-ends, jours fériés et vacances.

Présence d’un distributeur et d’un magasin à l’entrée si on a oublié quelque chose.

Dans les vestiaires, des casiers à codes bien pratiques en plus des casiers classiques pour éviter d’avoir toujours une pièce d’un euro sur soi comme de nombreuses piscines, et permettant d’éviter de se baigner avec un bracelet qui peut se montrer gênant à long terme et qui peut être perdu.

Et le must pour moi qui suis une frileuse, des douches avec de l’eau chaude, vraiment chaude. Avec en prime dans les douches des chaises hautes et baignoires pour pouvoir laver les bébés tranquillement en évitant les risques de chute.

Sécurité : 8/10

Des maîtres nageurs qui veillent au grain dans les bassins.

Point négatif : dans le toboggan les enfants doivent avoir plus de 8 ans pour le faire seul, alors qu’ils peuvent se débrouiller à partir de 5 ans si on leur montre bien comment faire.

Facilité d’accès : 7,5/10

La piscine est en plein centre de Versailles (à proximité du tribunal et de l’hôtel de Ville).

En voiture elle est très accessible et dispose d’un grand parking gratuit.

En transports c’est un peu plus compliqué, de Versailles Chantiers il faut prendre le bus C puis le bus 356-017 en direction de l’université et descendre à l’arrêt Coypal champ Lagarde. Mais le réseau de bus sur Versailles est assez fourni et régulier (moins les dimanches et jours fériés cependant).

En vélo il faut avoir le courage de monter la côte juste avant mais c’est largement faisable et devant l’entrée il y a plein d’emplacements.

Rapport qualité/prix : 7/10

Un peu cher comparé à certaines piscines communales mais on s’y retrouve bien avec les nombreux équipements (nombre de bassins, toboggan…). Quand on habite pas Versailles et qu’on a plusieurs enfants ça chiffre vite malgré tout.

Le petit plus : la piscine accepte les chèques vacances.

Intérêt de l’enfant : 8,5/10

Il y en a pour tous les goûts :

  • un bassin sportif pour les plus grands,
  • un bassin d’apprentissage pour les plus petits,
  • un bassin balnéo-ludique avec des jets massants, un coin bulles, vélo immergé… ,
  • un toboggan,
  • une pataugeoire et des étendues de gazon à l’extérieur.

Aire de jeux Woupi Sainte-Geneviève des Bois (91)

dddd18_d8b4c26b542d44ac9f5bbef0862676d1

– Tranche d’âge conseillée: A partir de 1 an

– Lieu: 20 avenue de la Croix-Blanche, Sainte-Geneviève des Bois (91)

– Prix moyen: Pour les moins de 18 mois : Gratuit. Pour les moins de 3 ans : 6,20€. Pour les plus de 3 ans : 8,20€ pour une heure ou 11,20€ en illimité. 

– Note générale: 7,7/10

Accueil et équipements : 9/10

Personnel agréable.

Horaires souples les mercredis, vendredis en soirée, week-ends, jours fériés et vacances.

Par contre, mieux vaut ne pas oublier les chaussettes qui sont obligatoires car sinon il faudra mettre la main à la poche à l’entrée.

Sécurité : 7/10

Les équipements sont bien sécurisés.

Le point négatif pour moi, mais qui est commun à toutes les structures de ce type, aucun animateur ne surveille réellement. La surveillance est entièrement déléguée aux parents. Ca m’est arrivé une fois de croiser un animateur avec un gilet jaune, mais certains enfants enfreignaient certaines règles devant lui sans qu’il ne fasse la moindre remarque. Mieux vaut être particulièrement vigilant, notamment dans le coin bébé où parfois certains parents laissent des plus grands y aller qui peuvent être brusques.

Facilité d’accès : 6/10

L’aire de jeux est située en zone industrielle. Facile d’accès donc si l’on est véhiculé, plus compliqué en transports en commun.

Rapport qualité/prix : 7/10

Encore une fois mais c’est la norme dans ce domaine là : un peu cher à mon goût.

Par contre, contrairement à beaucoup d’autres structures de ce type, les parents ne payent pas, et il y a la possibilité de payer moins cher pour une heure.

On laisse ses chaussures à l’entrée, et on paye en partant selon le temps resté.

Pour les plus petits qui se fatiguent et se lassent vite c’est un plus.

De plus la structure prend les chèques vacances.

Pour ceux qui le souhaitent il y a un espace restauration. Par contre, attention au créneau horaire choisi. Certains jours (jour de pluie pendant les vacances), et c’est la garantie de ne pas avoir de place assise. Bon en temps normal, quand on y va je passe plus de temps avec les enfants dans les structures, mais avec bébé ça peut être bien d’avoir un coin plus ou moins au calme, mais en tout cas installé.

Attention à l’heure de départ ou d’arrivée. A certaines heures, les caissiers sont débordés entre les arrivées et départs, généralement au moment du goûter. Vaut mieux partir bien avant, ou bien après, sous peine de parfois attendre jusqu’à 5 à 10 minutes d’être encaissés.

Intérêt de l’enfant : 9,5/10

On va pas se mentir, on y vient pas tous les jours et encore heureux, mais une fois de temps en temps suffit à faire le bonheur des enfants.

Il y en a pour tous les goûts :

  • Méga-labyrinthe,
  • Parcours motricité pour les plus petits,
  • Tobbogan géant et château gonflable,
  • Piscine à balles,
  • Activités payantes pour ceux qui le souhaitent : karting, air hockey…

C’est une aire de jeux très grande, fournie comparée à d’autres que j’ai pu faire, et les enfants s’y amusent comme des fous.

Parc des félins (77)

dddd18_13bb52d183e845eb8c6091eb17da32bc

– Tranche d’âge conseillée: A partir de 4 ans

– Lieu: Domaine de la Fortelle, Lumigny-Nesles-Ormeaux (77)

– Prix moyen: Pour les moins de 3 ans : gratuit; de 3 à 9 ans : 10€; à partir de 10 ans : 17,50€.

– Note générale: 8,4/10

Accueil et équipements : 9/10

Personnel agréable et accueillant.

Les horaires varient selon les saisons mais restent souples.

Sécurité : 9/10

Rien à dire du côté de la sécurité.

Les animaux les plus dangereux sont derrières des grilles ou vitres selon les endroits.

Les animaux en liberté ne sont pas du tout agressifs et sont encadrés.

Il est facile dans tout le parc de croiser des employés, reconnaissables à leur casquette et à leur gilet, auxquels on peut facilement s’adresser pour toute question, ou vers qui les enfants pourraient se retourner s’il y avait besoin.

Il peut y avoir du monde certains jours de beau temps, surtout dû à la grande fréquentation de centres de loisirs, mais le parc est grand et il est agréable d’y circuler.

Facilité d’accès : 6/10

Le parc se trouve à environ 50km de Paris et 25km de Disney.

Il se situe près de départementales et est donc assez accessible en voiture.

En transports en commun il faut rejoindre la gare SNCF de Coulommiers ou de Melun d’où vous pouvez prendre un car qui circule toutes les 30 minutes ou toutes les heures selon les horaires. Par contre, le parc est situé à 15 minutes de la gare de Coulommiers mais il faut compter 45 minutes de la gare de Melun.

Rapport qualité/prix : 8,5/10

Comparé à d’autres parcs, le prix reste raisonnable tant pour les parents que pour les enfants.

Et quand on voit les diverses possibilités d’animations je trouve le rapport qualité/prix plutôt pas mal.

Intérêt de l’enfant : 9,5/10

Il y en a pour tous les goûts :

  • Différents circuits à travers les continents : Europe, Afrique, Asie et Amériques, où l’on peut voir beaucoup de félins;
  • Une île dédiée aux lémuriens qui y sont en liberté et où on les voit donc de très près;
  • Un enclos avec des animaux domestiques notamment des chèvres où l’on peut entrer et caresser les animaux ;
  • Le trans’félins : compris dans le prix du billet cette attraction permet de visiter le parc d’une manière différente et de suivre un petit parcours en train d’une vingtaine de minutes avec une petite histoire sur les animaux et l’écologie, qui montre l’engagement de ce parc;
  • Tigrrr’ 4D : également compris dans le prix du billet, cette attraction dure une quinzaine de minutes et permet de se plonger dans un cinéma 4D (lunettes 3D fournies plus les sensations du siège).

On est plongés dans l’univers d’un petit tigre et la 4D nous y plonge vraiment. Attention, ça peut être surprenant voir déstabilisant pour certains enfants mais sinon une grande partie adorent.

Par la pluralité des animations proposées, le parc plaît aux petits comme aux plus grands.

Un conseil pratique : certains circuits sur les continents peuvent être longs (jusqu’à 1h30 de marche), alors ciblez bien celui que vous ferez en fonction de l’âge de votre/vos enfant(s).

De plus, certains félins sont difficiles à voir en début d’après-midi, alors privilégiez la visite de ces circuits en matinée (en fin de journée avec les plus grands ou les plus courageux).

Cela vous permettra de prendre votre temps pour manger (dans l’aire de pique-nique, ou en optant pour les divers snacks proposés), et l’après-midi de faire une balade du côté de l’enclos des animaux domestiques et l’île des lémuriens, ou encore de faire les attractions (où il y a parfois un peu de queue mais où l’attente reste moindre).